Aides destinées à accompagner les futurs entrepreneurs

Futurs entrepreneurs : comment bénéficier d’un accompagnement ?

Actuellement, de nombreux organismes ou structures apportent du soutien à l’entreprenariat et ce, dans le but d’accompagner les futurs entrepreneurs dans la réalisation de leurs projets. Et en fonction du type de projet que l’on envisage de mettre en œuvre, de sa taille ainsi que du secteur d’activité concerné, il est important de bien choisir son interlocuteur.

Les différents accompagnements et aides dans une création d’entreprise

Pour apporter du soutien à l’entrepreneuriat et aider les futurs entrepreneurs à créer leurs entreprises, de nombreuses aides ont été mises en place. En premier lieu, il y a les aides financières. Ce type d’aide consiste à financer le futur entrepreneur dans la création de son entreprise. Il pourra, par exemple, emprunter des fonds à taux réduit ou gratuit NACRE ou bénéficier de l’Aide à la reprise et à la création d’entreprise (ARCE) qui permet d’obtenir un important allégement des charges. En second lieu, le futur entrepreneur peut aussi bénéficier d’un accompagnement. Ce dernier s’avère indispensable pour bien démarrer un projet. De nos jours, il existe plusieurs structures spécialisées dans la création d’entreprise et les demandeurs peuvent s’adresser à ces structures pour les aider à construire leurs projets, étape par étape, et à les consolider. Accompagner les futurs entrepreneurs est la clef pour favoriser le développement économique d’un pays et c’est la raison pour laquelle l’Etat offre un soutien à l’entrepreneuriat. Enfin, il y a les aides fiscales qui permettent aux futurs entrepreneurs de bénéficier d’une exonération d’impôt pendant les deux premières années de leur activité ou encore de bénéficier d’allégements fiscaux.

Comment bénéficier d’un accompagnement lors d’une création d’entreprise ?

En tant que futur entrepreneur, se faire accompagner et se faire conseiller par des experts sont indispensables pour assurer le bon déroulement du projet. Actuellement, de nombreuses structures proposent d’innombrables services afin d’accompagner les futurs entrepreneurs et il n’y a aucun critère d’éligibilité concernant le projet. Ainsi, en tant que futur entrepreneur, vous avez bien le droit de bénéficier d’un accompagnement lors de la création de votre entreprise. Mais il y a une chose très importante à ne pas minimiser lorsqu’on décide de se lancer dans l’entreprenariat, c’est de s’ouvrir au monde extérieur. Déjà qu’il existe aujourd’hui de grands réseaux qui peuvent apporter une aide efficace à la création d’entreprise, alors l’isolement ou le fait de rester seul est à tout prix à éviter si l’on souhaite que le projet soit florissant. Et pour vous faire accompagner, adressez-vous aux chambres consulaires, à France active, à la CCI, au Réseau Entreprendre, à Initiative France, au BGE, à l’APEC, à l’ADIE ou encore au Pôle emploi. Pour trouver des informations concernant ces structures ou organismes, n’hésitez pas à faire des recherches sur internet.

Comment trouver le bon interlocuteur pour créer une entreprise ?

Pour bien démarrer un projet, il est essentiel de s’adresser aux bons interlocuteurs. Toutefois, sachez que l’interlocuteur par excellence n’existe pas, mais l’important est de prendre un premier contact. Ce dernier pourra, par la suite, vous orienter vers d’autres structures ou d’autres personnes. Mais étant donné que le fait d’accompagner les futurs entrepreneurs s’inscrit dans la stratégie de développement économique d’un pays, le premier contact est souvent gratuit, mais les suivants pourront coûter une somme considérable. Alors, on vous conseille vivement de vous renseigner sur le prix de la prestation auprès des spécialistes. En outre, en choisissant votre interlocuteur, vous devez aussi prendre en considération l’activité de votre entreprise : s’agit-il d’une activité commerciale ou industrielle ? N’oubliez pas non plus de déterminer votre statut : le projet est-il porté par un demandeur d’emploi ou un salarié ou encore un cadre ? Tout cela est nécessaire pour effectuer un choix d’interlocuteur. Pour vous donner quelques pistes, on vous conseille toujours de vous adresser aux organismes ou structure comme CCI, BPI, APEC… Enfin, à part ces structures, les experts comme l’avocat et l’expert-comptable peuvent également vous épauler dans vos démarches et recherches.